Les données récoltées par les entreprises sont plus importantes que ce que l’on pourrait imaginer. En fait, ce sont ces informations qui vont permettre à une entreprise de se développer. Elles peuvent par exemple aider à élaborer une stratégie marketing plus ciblée. On imagine alors le drame si de telles informations venaient à disparaître, à se détériorer ou à être vues par des concurrents. C’est pour éviter ce type de problème qu’il est si important de savoir bien gérer la protection des données de​ ​son​ ​entreprise.​ ​Une​ ​tâche​ ​en​ ​grande​ ​partie​ ​réalisée​ ​par​ ​le​ ​​délégué​ ​à​ ​la​ ​protection​ ​des​ ​données​.

Qu’est-ce​ ​que​ ​la​ ​protection​ ​des​ ​données ?

Les entreprises manipulent divers types de données. Outre les données personnelles (nom, adresse IP, N° de téléphone, coordonnées bancaires…) des clients et des prospects, elles manipulent également leurs propres données (rapport financier, factures de ventes, relevés bancaires, déclarations fiscales…). Toutes ces données doivent être protégées, et ce pour différentes raisons. Pour les données personnelles, leur divulgation peut porter atteintes aux droits des personnes et libertés de leurs propriétaires. Quant aux données liées à l’entreprise, leur perte peut entraîner l’apparition de nombreux problèmes : problèmes financiers, perte de confiance des collaborateurs, désorganisation du fonctionnement de l’entreprise… Au vu de ces problèmes, on comprend l’importance​ ​du​ ​rôle​ ​d’un​ ​​délégué​ ​à​ ​la​ ​protection​ ​des​ ​données​​ ​au​ ​sein​ ​d’une​ ​entreprise.

Se​ ​tenir​ ​informé​ ​des​ ​nouvelles​ ​avancées​ ​dans​ ​le​ ​domaine​ ​informatique

Pour mieux protéger les données de son entreprise, il est important de se doter d’outil performant et de techniques de protection avancées. D’où l’importance de se tenir constamment informé des dernières avancées dans le domaine informatique : outils de sauvegarde interne/externe, logiciel de gestion des données, logiciel de contrôle… À part cela, il faut également s’informer sur les techniques utilisées par les pirates informatiques afin de pouvoir penser à des moyens de protection plus efficaces. Il appartient au ​délégué à la protection des données​, en collaboration avec le RSI et d’autres fonctions, de faire une évaluation de l’efficacité des procédures de traitement et de protection​ ​des​ ​données​ ​de​ ​l’entreprise.

Savoir​ ​se​ ​former

Avec l’adoption par l’Union européenne du ​Règlement Général à la Protection des Données (RGPD), les entreprises sont amenées à respecter de nouvelles règles en matière de protection de données. Cela va en outre conduire à une remise à niveau des procédures de traitements de données (manipulation des données, identification des risques, accès à l’information, sécurisation…). Pour se tenir informer de ce nouvel environnement, il serait plus que bénéfique de se former au métier de ​DPO​. D’ailleurs,​ ​la​ ​​CNIL​​ ​encourage​ ​fortement​ ​les​ ​entreprises​ ​à​ ​faire​ ​cette​ ​démarche.

Savoir​ ​utiliser​ ​un​ ​logiciel​ ​adapté

Dans le but de mieux protéger les données de son entreprise, le ​délégué à la protection des données (DPO) doit travailler avec les meilleurs outils informatiques. D’où l’importance de se former à l’utilisation des logiciels de gouvernance RGPD (gestion des données) les plus efficaces sur le marché. Parmi ces logiciels, un se démarque par sa facilité d’utilisation : ​Privacil​. Il a été conçu pour aider les entreprises à se conformer aux nouvelles obligations imposées par le RGPD. Sa raison d’être est de faciliter le travail des gestionnaires​ ​de​ ​données​ ​personnelles​ ​(DPO) et son réseau de référents.